La Nouvelle Aquitaine est la plus vaste région de France avec une superficie de 84 061 km2.
C'est la 4ème région en terme de population avec plus de 5,8 millions d'habitants répartis sur 12 départements autour de 25 grandes aires urbaines.
La région se compose de 12 territoires de santé.

6 territoires sur 12 appartiennent à l'ancienne région Aquitaine

aquitaine1 336

L'Aquitaine (6 territoires sur 12 de la région Nouvelle Aquitaine) est un territoire de contrastes.

Le littoral et les zones urbaines sont peuplés, jeunes, avec des revenus au-dessus de la moyenne française. Ces zones attrayantes ont un taux de fécondité faible mais un solde migratoire positif. La mortalité évitable pour les moins de 65 ans y est importante. Un taux élevé de comportements pourvoyeurs de maladies chroniques (tabac, alcool, alimentation) fait de ces territoires de santé une cible prioritaire en matière de prévention.

Les zones rurales sont étendues, peu peuplées et vieillissantes, avec une population en perte d'autonomie. Associéesà des revenus faibles, elles imposent une importante mobilisation en terme d'offre de soins, à domicile ou institutionnelle, avec l'instauration d'un parcours de santé efficace.

5 territoires sur 12 appartiennent à l'ancienne région Poitou-Charentes

Le Poitou-Charentes (5 territoires sur 12 de la région Nouvelle Aquitaine) est un territoire à prédominance rurale avec un étalement urbain important. Neuf principales aires urbaines concentrent 60% de la population.

La densité de population (69 habitants par km2 en 2013) est nettement inférieure à la densité moyenne nationale (116 habitants par km2 en 2013). L'espace rural est peuplé de personnes âgées vivant seules (surtout des femmes). L'espace urbain se caractérise par une forte concentration de familles monoparentales.

poitou1 344

L'attractivité du littoral aboutit à une implantation de personnes à revenus plus élevés. L'offre de logements sociaux y est insuffisante d'où une tension foncière importante.
Hormis sa façade atlantique et des zones présentant un attrait touristique important le territoire est à prédominance agricole.
En effet, la surface agricole utile représente 66% du territoire (chiffres 2011).
L'industrie est essentiellement agro-alimentaire, bois-papier-imprimerie et matériel de transport (dont industrie automobile) avec une prédominance dans les régions de Cognac et Angoulême.

Le Poitou-Charentes est une région touristique essentiellement du fait de son littoral et de ses îles qui concentrent les 3/4 de la capacité régionale en nombre de lits marchands. Cependant la richesse du patrimoine architectural et culturel participe au développement d'une attractivité touristique supplémentaire pour l'intérieur du territoire.

Le territoire est vieillissant, il se situe au 4ème rang des régions les plus âgées derrière le Limousin, la Corse et l'Auvergne. Le taux de natalité est le 4ème plus bas de France. La baisse des naissances et l’augmentation du nombre de décès se traduisent par un solde naturel de la région négatif.

C'est un territoire avec une pauvreté plus importante qu'en France : 14% des habitants vivent en dessous du seuil de pauvreté. L'état de santé est similaire à la moyenne française.

Le vieillissement et la précarité importante constituent un enjeu majeur pour le système de santé régional, en termes d’accès aux soins, d’offre et de qualité globale du système de santé.

Un seul territoire sur 12 appartient à l'ancienne région Limousin

limousin1 300

Le Limousin est un territoire d'inégalités territoriales et sociales avec un double clivage :
- A l'est, une zone plutôt défavorisée, de moyenne montagne, très agricole, constituée d'une population à revenus faibles.
- A l'ouest, une zone plutôt favorisée, de faible altitude, à dominante rurale avec quelques pôles urbains/péri-urbains, constituée d'une population plus jeune ayant un taux de chômage/RMI faible et une faible mortalité générale.

Les territoires urbains peu nombreux, riches, avec des indicateurs de santé favorables contrastent avec des zones rurales à niveau économique faible.

Le Limousin est un petit territoire fort de la population la plus vieille de France et la seconde plus vieille d'Europe.
Ce point lui donne un attrait particulier pour la "silver économie" et rend cette région économiquement dynamique au niveau du maintien de l'autonomie.

C'est un territoire avec une densité de médecins généralistes plus élevée que la moyenne nationale, mettant en évidence peu de zones de déserts médicaux - pour le moment- mais une densité faible pour les autres spécialistes.
C'est une des régions les plus attractives de France d'un point de vue sanitaire.

Nouvelle Aquitaine : une densité de population parmi les plus faibles de France

La région Nouvelle Aquitaine a la plus faible densité de population en France métropolitaine et l'une des plus âgées ...

La santé en chiffres

Au niveau des structures de soins :
• 3 centres hospitaliers universitaires : Bordeaux, Limoges, Poitiers
• 133 établissements de santé publics
• 275 établissements de santé privés

Au niveau des structures médico-sociales :
• 912 établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes
• 66 maisons d'accueil spécialisées
• 77 foyers d'accueil médicalisé

En terme d'activité médicale libérale on compte :
• 6 880 médecins généralistes libéraux
• 5 368 médecins spécialistes libéraux

Une inégalité de répartition sur un territoire très vaste

Avec ses 720 km de littoral, un climat doux et ensoleillé, la région est très attrayante.

Cependant, elle présente de nombreuses inégalités de répartition de l'offre de soins avec une activité médicale concentrée autour des villes notamment touristiques et côtières.

Les Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) : accéder aux meilleurs soins, au meilleur moment et au meilleur endroit

Elément déterminant de la loi de modernisation du système de santé, la carte des Groupements Hospitaliers de Territoire a été dévoilée le 1er juillet 2016.
Les structures ont jusqu'au 1 juillet 2017 pour mettre en place ce nouveau fonctionnement du système de santé à l'échelle d'un territoire, date à laquelle chaque GHT doit avoir défini un Projet Médical Partagé conforme, véritable stratégie de groupe au service des besoins des patients.

Les 850 hôpitaux français sont désormais organisés en 135 groupements hospitaliers de territoire afin de "garantir à tous les patients un meilleur accès aux soins en renforçant la coopération entre hôpitaux publics autour d'un projet médical".

Les GHT ont pour vocation de centrer le système sur la coordination des soins du patient et non sur une logique de structure.
L'objectif est d'éviter, sur un même territoire, des doublons de filière de soins au sein des différentes structures composantes du groupement.

Les GHT doivent fédérer en créant un partenariat de fonctionnement entre :
• les hôpitaux de proximité,
• les centres hospitaliers universitaires,
• les établissements publics spécialisés en santé mentale,
• les établissement d'hospitalisation à domicile,
• les établissements sociaux et médico-sociaux,
• les établissements privés.

Afin de conserver une cohérence, les regroupements ont été définis selon "des territoires de santé dont la taille correspondra à une distance acceptable pour les patients et les professionnels".
La région Nouvelle Aquitaine compte 12 GHT, répartis sur le territoire.