Lu pour vous :  2 arrêtés publiés au JO en avril 2017

Ils dessinent l’organisation de l’ensemble des DES, diplômes d’études spécialisées, pour toutes les disciplines, y compris la nouvelle de médecine d’urgence qui ne passe plus par la médecine générale.

Il y a une maquette précise pour chaque DES dans les 3 catégories : chirurgicales, médicales et biologiques avec des méthodes d’apprentissage qui se réalisent en contexte professionnel réel, sur la base de séances débriefing avec rétroaction d’un maître de stage agréé, ou groupes d’échanges de pratique.
C’est un « Auto apprentissage », appelé maintenant APC (approche par compétences ) basé sur l’observation en contexte réel d’exercice - déjà développé en médecine générale, cette méthode pédagogique récente s'appliquera maintenant à tous les internes de toutes les disciplines au moyen d'un portfolio (outil compilant les traces d'apprentissage du cursus) et de stages ambulatoires. Un contrat de formation individuel sera établi en fin de phase socle et inséré dans le portfolio. Son support électronique sur la plateforme SIDES est en réflexion.

La Thèse est maintenue, c’est un travail de recherche dans le champ de la spécialité.reforme des 2017


Chaque DES comporte 3 phases :

  • une phase socle de 2 semestres,
  • une phase d’approfondissement de 2 ou 4 semestre,
  • une phase de consolidation.

Les compétences à acquérir sont décrites largement dans l’arrêté. La figure de la maquette du DES de Médecine Générale montre qu’il y a 2 stages obligatoires en ambulatoire, dont le premier dès la phase socle, avec un besoin accru de maîtres de stage.

Pour toutes les disciplines, la durée est de 4 ans minimum, sauf pour la médecine générale où les 6 semestres restent le format en attente d’évolutions futures non arrêtées ce jour.

Pour les stages, les stages se font en CHU ou établissement ou terrain de stage ambulatoire agréé : agrément principal pour la discipline, ou complémentaire pour les formations spécifiques transversales (FST - ex addictologie, soins palliatifs, ...). La formation pédagogique pour être maître de stage est obligatoire. En phase de consolidation, le choix du lieu de stage peut être dans une autre subdivision mais dans la même région.

Si pour la médecine générale tout ceci était déjà en place en raison d’un ratio enseignants/enseignés dramatiquement faible imposant ces méthodes pédagogiques, la meilleure définition de l’APC et surtout la description des compétences à acquérir pour chaque discipline devient un véritable challenge pour les autres DES. C’est l’effort pour la qualité et la sécurité des soins attendus par les patients.....

Coordination

  • commission locale par spécialité
  • commission Régionale pour chaque DES à mettre en place, avec un coordonnateur régional
  • disparition de la CIR Commission inter régionale.

 En savoir plus

  • Arrêté du 21 avril 2017 relatif aux connaissances, aux compétences et aux maquettes de formation des DES et fixant la liste de ces diplômes et des options de formations spécialisées transversales du 3ème cycle (193 pages .. )
  • Il fait suite à l’arrêté du 12 avril portant sur l’organisation du 3ème cycle (184 pages ! )
  • Christian Chauvigné et Jean-Claude Coulet, « L’approche par compétences : un nouveau paradigme pour la pédagogie universitaire ? », Revue française de pédagogie, 172 | 2010, 15-28

    Dr Sylvie DUHAMEL - juin 2017